Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

samedi 14 juin 2014

La Guerre du Football, en son contexte

Le Honduras et le Salvador ont de nombreux points communs : la langue, l'histoire, la région, des drapeaux presque identiques, et bien sûr le football.
La Guerre du Football, en son contexte

Mais les relations entre les deux voisins sont explosives : un déséquilibre économique évident, conjugué à un nationalisme exacerbé sur fond de guerre froide, n'attend qu'une étincelle.
Nous sommes en 1969. Les deux équipes nationales se rencontrent lors des éliminatoires pour la coupe du monde de football, qui aura lieu l'année suivante, au Mexique.








La Guerre du Football, en son contexte


Le premier match a lieu le 8 juin à Tégucigalpa, la capitale du Honduras. Le Salvador perd 0 à 1. L'équipe salvadorienne n'avait pas pu dormir la nuit précédente, du fait du chahut extraordinaire organisé par les supporters honduriens. Une supportrice salvadorienne se tira une balle dans le cœur, et eu des obsèques nationales.


Une semaine plus tard, le match retour se déroule au Salvador. L’hôtel de l’équipe du Honduras fut incendié, et dans leur second hôtel, les Honduriens furent soumis au chahut incessant des supporters salvadoriens. Ils disputèrent la rencontre exténués, et perdirent logiquement 0 à 3. De plus, les supporters honduriens furent pris à partie, et les frontières entre les deux états furent fermées.

Un ultime match est programmé le 26 juin à Mexico, pour départager les équipes. La violence fut à son comble : des morts, des viols, alors que le Honduras, qui a perdu 2 à 3, accuse simplement les arbitres de malhonnêteté, et les Salvadoriens de tricherie.

Le 4 juillet, les relations diplomatiques sont rompues. Le 14 juillet, un avion salvadorien largue une bombe sur la capitale du Honduras, et l'armé salvadorienne pénètre en territoire ennemi...
Le théâtre

Notre scénario se déroule le 17 juillet 1969. Le Corsair des FAH (Forces aériennes honduriennes) piloté par le capitaine Zapeda est poursuivi par deux Mustang des FAS (Forces aériennes salvaduriennes) alors qu'il rentre à sa base, ses canons enrayés.

 Le Corsair des FAH, vétéran de la seconde guerre mondiale...
...face à un autre ancêtre, le Mustang salvadorien
 Zapeda, désarmé et poursuivi
Le capitaine Soto à la rescousse
On se tourne autour, on hésite, on accélère
Zapeda finit par se dégager
Et Soto s'offre un face-à-face dont il sortira victorieux




La Guerre du Football, en son contexte



Cette guerre du football est également appelée la guerre des 100 heures. En effet, le 19 juillet, sous la pression de la communauté internationale et de l'Organisation des Etats Américains, les Salvadoriens retirèrent leurs troupes. 2000 Honduriens sont morts, ainsi que 1000 Salvadoriens.




 
Mais le contexte de tout cela, alors ? Pour nous, ce ne fut qu'un jeu lors des portes ouvertes du CSAM à Brest, où nous avons pu présenter nos activités. Les visiteurs n'ont pas trop osé interrompre les joueurs lors des parties en cours, visiblement trop concentrés...
Ici, sur la règle DBA, qui reste idéale pour l'initiation

...alors que l'Artiste, lui, semble accessible.

Comme quoi, les apparences peuvent être trompeuses.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire