Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

samedi 1 octobre 2016

L'ultime frontière


Ambhi était le roi de Taksasila, royaume indien situé aux marches de l'Empire perse. Il parvint à convaincre Alexandre, désormais maître de l'Asie, de marcher contre Pôros, le roi du Paurava.

Le Macédonien rassemble une fantastique armée issue des nombreuses provinces de son empire. La rencontre a lieu au printemps -327, mais une rivière large de plusieurs centaines de mètres sépare Alexandre de Pôros.

 
Alexandre fait alors construire un camp, l'armée indienne restant en face sur l'autre rive. Durant sept semaines, ses éclaireurs vont explorer l'amont et l'aval de la rivière afin de trouver un endroit de franchissement favorable. Un passage guéable et discret est enfin repéré, à une vingtaine de kilomètres en amont.


Alors que ses lieutenants Méléagre et Cratère font diversion, Alexandre traverse la rivière avec 10.000 hommes. Son avant-garde tombe sur un détachement ennemi.






Sur l'aile droite indienne, la cavalerie légère se met en mouvement...
...suivie par la cavalerie moyenne, sur l'autre côté
Les cavaliers perses d'Alexandre manœuvrent afin de déborder leurs adversaires...
...alors que les cavaliers "grecs" se préparent à les recevoir frontalement
Premier choc, premiers dégâts
Au centre, les chariots indiens font fuir les cavaliers légers perses
 Sur l'aile, les Macédoniens prennent l'avantage...
...mais se font enfermer rapidement : leur sort est scellé
Les éclaireurs d'Alexandre se débandent, l'effet de surprise est raté

Le détachement indien a le temps de prévenir son maître de l'arrivée imminente du gros de l'armée macédonienne. Pôros rappelle ses troupes, et les met en ordre de bataille dans la plaine de Karri, sur la rive gauche de l'Hydaspe.

Mais ceci est une autre histoire...

1 commentaire: