Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

samedi 3 novembre 2018

Les fugitifs




Un petit groupe de gladiateurs s'est échappé du ludus de Cnaeus Lentulus Batiatus à Capoue. Ils ont pour meneurs Spartacus, Crixus et Oenomaüs.

Bien qu'ils se soient enfuis sans arme, les fuyards ont pu récupérer en ville le matériel destiné à une autre école de gladiateurs. Ils commencent alors à battre la campagne, ralliant à eux de nombreux esclaves fugitifs.





 Désormais les fuyards sont traqués. Leur survie dépend non seulement de leur aptitude à combattre, mais aussi de leur capacité de ravitailler en nourriture leur bande de plus en plus importante. Si les villas opulentes de Campanie sont protégées, les routes semblent, par contre, moins dangereuses, et les troupeaux qui y passent sont bien tentants pour des ventres vides...




Spartacus et ses compagnons choisissent un endroit sur la Via Appia, qui relie Capoue à Rome. Ses hommes, cachés derrière par le relief et d'anciens murs, attendent patiemment l'opportunité pour détrousser des voyageurs intéressants. Mais, Capoue a dépêché des patrouilles de soldats à leur recherche...

De l'autre côté du mur, des bruits de pas et des bavardages attirent l'attention de Spartacus
Il ordonne aussitôt à ses hommes de bloquer le passage des voyageurs imprudents
 Bandits et gardes du corps s'étripent sous le regard révulsé des honnêtes citoyens
Mais la violence des agresseurs l'emporte
Les bergers, restés en retrait, appellent à l'aide des cavaliers
Ces derniers tombent sur un groupe de gladiateurs embusqués commandés par Crixus le Gaulois
Les combats sont d'une rare violence, et nul ne semble prendre le dessus
Un autre groupe de gladiateurs poursuit et capture le troupeau de moutons...
 ...et tombe nez à nez avec des légionnaires sidérés qui n'osent pas aller au contact...
...alors que la patrouille de cavaliers est totalement empêtrée
Les combats tournent définitivement à l'avantage des fugitifs
 Dépouillés de leurs biens, les voyageurs s'enfuient...
 

Spartacus et les siens emportent leur butin. Ce soir, ils fêteront leur victoire autour d'un bon festin.

Le Thrace a défié Rome. Il sait que son combat ne vient que de commencer.