Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

Fabriquer une maison "médiévale" 28mm



Lors des parties d'escarmouches, les figurines représentent un combattant réel. L'échelle retenue est généralement le 28mm, et les tables nécessitent de nombreux éléments de décors. 

La méthode ci-après vous permet de construire des bâtiments "médiévaux" génériques, facilement adaptables de l'Antiquité à nos jours.



Pour commencer voici la liste du matériel dont vous aurez besoin  :

- une règle (en métal de préférence),
- une équerre (pour être sûr de ses angles),
- un stylo et un critérium,
- un scalpel/cutter,
- une paire de ciseaux (de couture de préférence),
- de la colle à bois,
- un pinceau usagé,
mais aussi les matériaux pour la construction :
- du carton fort (genre calendrier),
- du balsa (un épais et un moins épais si possible),
- de l’enduit de rebouchage,
- du sable de désert très fin d’animalerie pour terrarium,
- une serviette de bain, bien épaisse.



1ère étape : LE PLAN
Nous commençons par dessiner un plan, sommaire, de la maison sur ordinateur.
Ici, nous cherchons à faire quelque chose de très classique. Pour donner un peu de cachet, nous souhaitons ajouter une fenêtre et la porte décentrée, ainsi que mélanger les matériaux pour les murs avec du bois pour l’étage et les renforts des murs et de la chaux pour le reste.


2ème étape : LA DÉCOUPE
Nous traçons sur le carton à l’aide de l'équerre les éléments de la maison : La face avant, la face arrière, les côtés et les deux éléments de la toiture. Puis nous les coupons avec le cutter ou le scalpel à l’aide de la règle en métal. 

3ème étape : LE COLLAGE
Il faut désormais assembler les éléments en carton.
Pour être sûr que les angles sont droits pendant le collage, nous les plaçons sur la grille du tapis de découpe. Il est également possible de faire le réglage avec une équerre.

Une fois les murs collés, nous ajoutons les deux éléments de toiture, toujours avec l'aide de la colle à bois. 

4ème étape : LE BALSA ÉPAIS
Il est maintenant temps d’utiliser le balsa épais.
Nous découpons les lames verticales suivant le plan, avec une largeur entre 2,5 et 3 mm, puis les lames horizontales avec une largeur de 5 mm.
Il ne reste qu’à coller l’ensemble en suivant le plan.

5ème étape : LES OUVERTURES
Quand le balsa est bien collé, nous découpons les ouvertures de la maison : porte et fenêtre avec l’aide du scalpel, parfait pour ce genre d’opération.
Il est possible de faire les découpes en amont pour plus de facilités.

6ème étape : LE REVÊTEMENT BOIS
Afin de donner du cachet à la maison, nous allons faire le bas en chaux et le haut en bois.
Pour faire le revêtement en bois du haut de la maison, nous allons utiliser le balsa le moins épais. Nous le découpons à la forme du triangle correspondant au pignon. Il reste ensuite à le coller sur la façade. Nous dessinons avec l'aide d'un critérium les lames de bois à l’intérieur du balsa. 

7ème étape : LA PORTE
Cette fois, nous prenons le balsa épais pour confectionner la porte. Nous découpons une zone légèrement plus large que l’ouverture pour permettre de coller la porte derrière le mur.
Pour renforcer la porte, car le balsa, même épais, reste fragile, nous la contre-collons sur le morceau de carton évacué de la façade pour faire l’ouverture.
Nous en profitons également pour découper deux petits tasseaux pour faire le contour de la fenêtre.

8ème étape : LA TOITURE
Voici l’étape qui va donner tout le cachet à la maison.
Pour simuler le toit de paille ou de chaume, nous allons utiliser de la serviette de bain.
Nous découpons des bandes d’environ 2cm de large et 9,5cm/10cm de long que nous collons sur la toiture du bas vers le haut en faisant en sorte de recouvrir légèrement la bande précédente afin de donner le volume du paillage.
Attention : faire en sorte que les « poils » de la serviette tombent vers le bas de la toiture pour plus de réalisme !
Enfin nous découpons une bande plus large (environ 5-6 cm) pour terminer la toiture sur le dessus.

9ème et dernière étape : LA TEXTURE
La dernière étape consiste à donner de la texture au mur pour éviter l’effet lisse du carton.
Pour se faire, nous mélangeons de l’enduit de rebouchage, de colle à bois, du sable et de l’eau.
Nous mélangeons le tout jusqu’à obtenir une texture pâteuse et aqueuse.
Nous appliquons ensuite l’enduit sur les murs, en évitant le balsa, à l’aide d’un pinceau usé. Pour éviter de surcharger les murs, nous rajoutons de l’eau : il s’agit simplement de texturer légèrement la surface, le carton restant visible en transparence derrière l’application de l'enduit.

Et voilà c’est terminé ! Il ne reste plus qu'à peindre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire