Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

samedi 27 octobre 2018

Bataille du Palestrion

Ce scénario joué sur la règle Dux Bellorum nous porte en l'an 407. Severus et ses compagnons ont pour mission d'évangéliser la Novempopulanie (l'Aquitaine), au grand dam des Wisigoths qui contrôlent la région. En effet, ces derniers, certainement jaloux de leurs libertés, ont adopté l'arianisme et rejettent vigoureusement l'orthodoxie romaine.


Adrien, le gouverneur de Castrum Caesaris reçoit l'ordre d'arrêter Severus, mais sa fille est malade, et le saint homme la guérit. En remerciement, Adrien se convertit, et ouvre les portes de son palais (le Palestrion) à Severus et ses coreligionnaires.


Naturellement, le roi wisigoth est furieux. Il décide de prendre les choses en main et de châtier l'outrecuidant. Son armée se met aussitôt en marche.


Du Palestrion, Severus contemple la quiétude qui règne sur Castrum Caesaris
Les guerriers wisigoths s'approchent, se délectant à l'avance de leurs sombres desseins
Mais l'alerte est donnée, et la milice "romaine" se porte à ses postes de combats...

 ...alors que les paysans se réfugient dans la forteresse
Dans la campagne environnante, les Goths interceptent les marchands isolés...
...sous les yeux médusés de la milice impuissante
Les cavaliers wisigoths se ruent sur l'accès principal du castrum
Adrien, à cheval, organise la défense, mais il reste du bétail à rentrer
Était-ce un coup de pouce du Destin ? L'assaut des Wisigoths est stoppé net par les bovins
Il s'en suit une confusion formidable, Adrien contourne les Goths et les attaque dans le dos
Coincés, les féroces cavaliers wisigoths tombent les uns après les autres
Les guerriers wisigoths, trop éloignés, ne peuvent rien faire...
...et assistent à la défaite tragique de leur chef

Pour Adrien et les siens, cette victoire prouve que Severus est bien inspiré par Dieu. La population en fera un saint, et le castrum portera son nom : Saint Sever. Seule ombre au tableau, il faudrait oublier que Severus a en fait sauvé sa tête grâce à l'arrière-train d'un bœuf trop lent.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire