Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

samedi 21 juillet 2018

Un sursis pour Suppiluliuma



A la famine, les dieux avaient rajouté la fureur des hommes. Des pirates écumaient le littoral hittite, pillant les villes et tuant les populations. Le roi Suppiluliuma, deuxième du nom, ne disposait plus des moyens suffisants pour repousser ces "peuples de la mer". Les bases de l'empire hittite vacillaient. La fin semblait imminente...

Notre histoire se déroule en -1200, quelque part dans le sud de l'Anatolie. Le nom du lieu a été depuis oublié des hommes.





Après avoir établi leur camp de base sur une plage, les envahisseurs ont dépêché un détachement vers le village le plus proche, déserté de ses habitants. C'est à ce moment qu'arrivent des soldats hittites, chargés de rétablir l'autorité du roi.


Nous jouons sur la règle l'Art de la guerre, chaque joueur dispose de 24 plaquettes, les armées démoralisent dès que 6 plaquettes sont éliminées.
L'alerte est donnée dans le camp de base ; les chariots partent à la rencontre des inopportuns 

Le gros de l'armée hittite ne se laisse pas distraire et fonce sur le village...
...et engage très rapidement l'ennemi...  
...méprisant le camp, dont les occupants sont bien trop éloignés
Les chars hittites passent sur le flanc des envahisseurs devant le village...
...alors que les guerriers se rencontrent dans un furieux corps à corps 
Les Hittites prennent le dessus...
 ...mais l'ennemi résiste tant bien que mal 
Chacun avance ses pions, cherchant la faille 
Les envahisseurs sont repoussés, la victoire est hittite

Pourtant, l'empire hittite est déjà condamné et ne survivra pas à la crise formidable qu'il traverse. Il ne le sait pas encore, mais Suppiluliuma II sera le dernier souverain hittite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire