Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

dimanche 2 août 2020

Labienus chez les Rèmes

Jules César était rentré de son expédition contre les Bretons. Alors que les Légions avaient reçu l'ordre de prendre leurs quartiers d'hiver en Belgique, un vent de révolte soufflait contre l'envahisseur romain.


Titus Labienus s'installa chez les Rèmes, à la frontière avec les Trévires. Laissons la parole à César :

"Les Trèvires ont la plus puissante cavalerie de toute la Gaule, une infanterie nombreuse [...]. Deux hommes s'y disputaient le pouvoir : Indutiomaros et Cingétorix. Ce dernier, dès qu'il sut l'approche de César et de ses Légions, vint le trouver, donna l'assurance que ni lui ni les siens ne trahiraient l'amitié du peuple romain, et l'instruisit de ce qui se passait chez les siens. Indutiomaros, au contraire, se mit à lever de la cavalerie et de l'infanterie et à préparer la guerre, cachant tous ceux à qui leur âge ne permettait pas de porter les armes dans la forêt des Ardennes.









Notre histoire débute quand Indutiomaros s'avance vers le camp de Labienus.

Ce scénario est pour nous l'occasion de jouer sur la version 3.0 de la règle De Bellis Antiquitatis (DBA V3.0).





Les Belges, sûrs d'eux, s'approchent des légionnaires qui font une sortie

Le choc est immédiat, et les Trévires tiennent bon

Labienus, sur l'aile droite, galvanise ses troupes...

...alors que les Belges semblent sidérés et marquent le pas

Les cavaliers romains en profitent, et s'offrent une première victoire facile

Les Celtes engrangent deux nouvelles pertes mais conservent la cohésion de leur ligne

 Vu du camp romain, la victoire ne semble plus faire de doute...

...et une dernière unité belge périt, alors que leur armée se débande

César écrit qu'Indutiomaros s'était enfuit et ramena toutes ses troupes chez les Trévires. Le général romain minimisera cette bataille dans ses "Commentaires sur la Guerre des Gaules" : Titus Labienus n'était que l'un des ses lieutenants !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire