Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

lundi 28 septembre 2020

Au pays de Kouch

Après avoir résolu le péril Hyksos dans le delta du Nil, les pharaons se tournèrent vers le Pays de Koush (la Nubie). C'est de là que venait l'or et l'ivoire dont l’Égypte était si friande. La Basse-Nubie est occupée sans trop de difficultés, malgré quelques révoltes sporadiques facilement matées.

 

La paix est en fait illusoire, et la situation se dégrade. 

En l'an VIII de son règne, Thoutmôsis IV lance une opération punitive, afin de pacifier cette population insoumise qui s'entête à refuser l'autorité de Pharaon.

Ces évènements sont pour nous le prétexte d'un scénario, joué sur la règle L'Art de la Guerre.

 

 

L'armée de Pharaon, confiante, s'enfonce en Nubie 

Au loin, les Kouchites les observent se déployer
 
Pharaon fait donner son corps d'élite : les chars, arme dont ne disposent pas les Nubiens
 
Ces derniers n'hésitent pourtant pas à les engager : leurs archers sont les meilleurs !
 
Les chariots égyptiens tentent alors, logiquement, de contourner leurs adversaires...
 
...laissant seules au centre les unités d'infanterie déjà aux prises avec les Nubiens
 
Les corps à corps sont violents, les échanges de tirs de plus en plus précis...
 
...alors que sur les ailes, les chars de Pharaon prennent l'initiative...
 
...sans pour autant prendre l'avantage, tant sur l'aile gauche...
 
...que sur l'aile droite, pourtant conduite par Pharaon
 
Au centre, l'infanterie égyptienne à fort à faire contre un prince kouchite galvanisé...
 
La gauche nubienne finit par être submergée, mais continue de se battre bravement
 
C'est alors qu'arrivent des renforts kouchites, prenant de revers les troupes égyptiennes
 
Les chars de l'aile gauche égyptienne sont repoussés...
 
...ainsi que ceux de l'aile droite
 
Les archers nubiens prennent l'ascendant sur leurs adversaires...
 
...et Pharaon, dans son infinie sagesse, décide de quitter ce sinistre champ de bataille
 
Et dire que cela n'était qu'une simple opération de police ! Malgré de lourdes pertes, les archers nubiens ont réellement fait la différence. Mais, si l'on croit la stèle, Thoutmôsis, mauvais perdant, reviendra se venger, et les stèles de victoire pourront, enfin, chanter sa gloire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire