Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

lundi 5 octobre 2020

Andros, -245

Antiochos II Theos avait eu deux épouses. La première, Laodicé, était la petite-fille de Seleucos Ier. Il la congédia pour Bérénice II Phernophorus, fille du pharaon Ptolémée II Philadelphe.

A la mort d'Antiochos, Bérénice demanda à son frère, Ptolémée III Évergète, de l'aider à récupérer la régence. Mais Laodicé ne l'entendait pas de cette oreille et fit assassiner sa rivale et son fils, et proclama son propre fils Seleucos II roi.

En -246, Ptolémée III déclare la guerre à Seleucos pour venger la mort de sa sœur bien aimée.

 

Entretemps, le roi de Macédoine Antigone II Gonatas consolidait sa mainmise sur la Grèce et les îles Égéennes, et le conflit entre ses deux puissants voisins constituait donc une magnifique opportunité à saisir. Il rentra donc dans le jeu, pour disputer le contrôle des Cyclades aux Lagides.

 

Nous sommes en -245, la flotte macédonienne rencontre une flotte égyptienne non loin de l'île d'Andros, dans les Cyclades. Elles étaient respectivement commandées par Antigone II et Ptolémée Andromachos, demi-frère illégitime de Ptolémée III. 

 

 

Aujourd'hui, nous ignorons tout des effectifs engagés, hormis que les Lagides, ici à droite sur la photo, étaient bien plus nombreux. Ce scénario est joué sur la règle Poseidon's Warriors.

Les deux flottes s'avancent l'une face à l'autre, s'en remettant entre les mains du Destin

Si certains navires disposent d'artillerie, pas vraiment efficace dans les faits...
 
...le plus efficace reste tout de même l'éperon, et les galères manœuvrent pour se mettre en situation favorable

Ainsi, les petits, naïvement, peuvent tenter d'attaquer les gros qui restent impassibles

Des navires se mettent flancs à flancs, cherchant à saisir et aborder l'ennemi 

La mer se couvre des restes des premières victimes
 
 Devant Andros, les Macédoniens prennent le dessus sur les galères légères lagides
 
Sur l'autre aile, plus au large, le même scénario se répète
 
Au centre, sur son navire, Ptolémée observe l'inefficacité de son dispositif face à la puissance adverse
 
Sa flotte est massacrée, et le combat devient vain
 
Ptolémée décide alors de sauver sa vie et ce qui lui reste de flotte, et rompt le combat
 
Notre scénario a aboutit au même résultat que celui que nous donne l'Histoire. Après cette bataille navale, les Macédoniens sont désormais les maîtres des Cyclades.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire