Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

mercredi 15 janvier 2020

Pour un cochon de Viking

Le paisible port norvégien...

En cette fin de VIIIème siècle, la paix régnait au Gotaland entre le village de pêcheurs norvégiens du chef Eirikr Le Blanc et celui du clan suédois situé à quelques lieues à l'intérieur des terres.

Mais les fructueuses relations commerciales qui existaient ne sont désormais plus qu'un lointain souvenir, depuis que le fils cadet d'Eirikr a été surpris à batifoler avec la fille du forgeron suédois, à moins que ce ne soit du fait de la vente d'un porc bien trop grippé.
...et le charmant village suédois

En tout cas, chacun s'entend à estimer que cette
histoire de cochon est grave et que seules les armes et la vengeance pourront venir à bout de ce différent majeur. L'affrontement se tiendra donc au solstice d'hiver et chacun a fourbi ses armes et sa tactique pour anéantir les guerriers adverses voire piller leur village. 

L'occasion pour les membres du JHP d'étrenner guerriers et décors fraîchement finalisés et de s'approprier un peu plus la règle Pig Wars et ses adaptations propres au club.

Côté norvégien, le gros des troupes progresse le long de la route ...
... pendant que les archers se pressent vers la droite pour flanquer leurs adversaires
Les suédois quant à eux détachent deux petits contingents sur la route...
... pendant qu'un autre groupe tente un mouvement tournant pour attaquer le village norvégien
 Face à la convergence des troupes norvégiennes devant elle, l'avant-garde suédoise décide de bifurquer et file vers les bois à sa gauche...
... en subissant les tirs des archers du camp opposé
Sur la route, après s'être avancés au devant des Norvégiens, les Suédois optent pour un repli plus ou moins stratégique face à la menace adverse
En réaction à ces manœuvres, Eirick part avec une partie de ses troupes sur le flanc droit pour d'une part contrer la manœuvre des "bondi" suédois, et d'autre part venir s'opposer au groupe s'étant abriter dans les bois
Si la première partie de ce projet est un succès avec l'anéantissement rapide des "bondi" suédois...
... la rencontre dans les bois entre le groupe d'Eirick et les guerriers suédois tournent au massacre à ses dépens. Après avoir vu ses hommes tomber tour à tour, le chef norvégien désormais isolé est lourdement blessé et finit par rendre l'âme
Ignorants du drame s'étant joué dans les bois, les archers norvégiens poursuivent leur harcèlement efficace des troupes suédoises alors que la mêlée semble imminente
Le choc est violent et l'expérience des soldats aguerris suédois leur permet bien vite de décimer les rangs norvégiens
 
Si sur le champ de bataille, une victoire suédoise se profile donc, c'est sans compter sur la perfidie de quelques soldats d'Eirick.

Parvenus au village suédois, ils n'hésitent pas à l'incendier et à massacrer la population pour venger la mort de leur chef.


Le bilan de cette journée est dramatique pour les deux clans et aucun ne parviendra finalement à s'en remettre.


En effet, le raid d'un yarl danois voisin, intervenu quelques jours après cette sinistre journée du solstice, conduira les rescapés des deux camps soit en esclavage, soit au Valhalla, faisant tomber dans l'oubli cette bataille épique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire