Jeux d'Histoire du Ponant - club de jeux d'Histoire à Brest

samedi 16 avril 2016

Ramsès à Qadesh

Le 9ème jour du 3ème mois de Chémou, la cinquième année du règne de Ramsès II, l'armée de Pharaon marchait sur l'Amourrou afin de soustraire cette région à l'influence hittite. Les Égyptiens avaient choisi de progresser en remontant la vallée de la Bekaa, délaissée par l'ennemi, et s'apprêtaient à franchir l'Oronte. 

Derrière l'avant-garde venaient Ramsès et la division d'Amon. Ils avaient établi un camp à l'Ouest de Qadesh. La division de Ra suivait, puis venaient les divisions de Ptah et de Seth, ces deux dernières n'ayant pas encore franchi le gué sur le fleuve. D'ailleurs, des déserteurs de la tribu des Chasous, alliée aux Hittites, avaient informé les officiers de Pharaon que l'armée ennemie était encore bien plus au Nord, et rien ne justifiait que Ramsès regroupe ses quatre divisions pour cette opération.


Le piège se refermait sur l'armée d’Égypte. Trois-mille cinq-cents chars hittites allaient fondre sur les Égyptiens. Leur objectif : prendre le camp de Ramsès II.


La population de Qadesh observe les chars hittites se ruant sur la division de Ra
Mais les Égyptiens font face, et s'apprêtent à recevoir le choc
Les premiers échanges de flèches provoquent les premières pertes...
...alors que continuent d'affluer les Hittites et leurs alliés
Les quelques Égyptiens ne semblent pas peser lourd face à leurs ennemis
Les Égyptiens tiennent bon, les chars lourds hittites sont impuissants...
...et sont balayés par les chars légers de la division de Ra 
 La seconde vague hittite surgit alors sur le champ de bataille...
... mais La Division de Ptah arrive également...
...alors qu'au loin, Ramsès II a décidé de se joindre à la furie de la mêlée
La division de Ra continue de sa battre comme un lion, rejoint par les divisions d'Amon et de Ptah
Pharaon a enfin franchi la zone humide
Les combats de chars tournent tous à l'avantage des Égyptiens
Les Hittites ne sont pas passés : Ramsès est victorieux

Le Hittite s'est focalisé sur la division de Ra, qu'il pensait balayer d'un revers de main. Mais les Dieux étaient égyptiens, et ces derniers ont pu non seulement fixer et affaiblir leur adversaire, mais aussi tenir jusque l'arrivée des divisions éloignées, et perturber le déploiement de la seconde vague de chariots hittites. Jamais le camp égyptien n'a été inquiété sur notre table.

Ainsi, quelques années après son père, Ramsès II a gagné une autre bataille de Qadesh, mais cette fois-ci sur l'Oronte.

La propagande royale embellira le récit, et fera du pharaon le véritable héros de ce combat, où il triompha personnellement des Hittites avec l'aide d'Amon.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire